Actualités Faits divers 

8 juin 2016 à 4h25 par Anthony MARSAIS

Saint-Mars-la-Jaille : prison avec sursis pour l'exhibitionniste du plan d'eau

Il avait d’abord assuré qu’il urinait, avant de reconnaitre en partie les faits.

RCA
Crédit: -

Un jeune ressortissant slovaque a été condamné lundi en son absence à trois mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Nantes, pour une série d'exhibitions sexuelles qu'il avait commises à Saint-Mars-la-Jaille au mois de mars 2015, à onze jours d'intervalle.


Le jeune homme de 23 ans avait en effet été vu une première fois le 12 mars par une femme et sa nièce, aux abords du plan d'eau de la commune, alors qu'il avait son pantalon de survêtement baissé et qu'il se masturbait. Les deux femmes avaient toutefois pu noter la plaque d'immatriculation du véhicule dans lequel il était remonté... Une mère de famille et ses deux jeunes enfants avaient par la suite assisté à une scène similaire, le 23 mars suivant, toujours au même endroit.


Interpellé une semaine plus tard, cet habitant de Grand-Auverné avait alors d'abord affirmé aux gendarmes qu'il y avait eu méprise : il était en fait "en train d'uriner", ces deux jours-là, et se serait retourné précisément au moment où les femmes et enfants le regardaient. Un peu plus tard, le jeune Slovaque avait finalement admis qu'il était en état d'ivresse, et qu'il se "caressait le sexe pour le faire grandir"... tout en continuant de nier paradoxalement toute masturbation.


Le parquet avait réclamé quatre mois de prison avec sursis, pour ce chômeur jusqu'alors connu de la justice pour une simple circulation sans assurance. Le procureur de la République avait aussi demandé en vain une mise à l'épreuve de deux ans pour cet exhibitionniste, assortie d'une obligation de se soigner./GF (PressPepper)

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA