Bretagne 

11 janvier 2022 à 13h29 par Hélène Hamon

Ille-et-Vilaine : le maire de Bovel porte plainte contre Emmanuel Macron après ses propos sur les non-vaccinés

L'édile de cette commune annonce déposer plainte contre le chef de l'État pour injure, atteinte à l’honneur, diffamation, discrimination et stigmatisation.

hg

Décidément, les propos tenus par Emmanuel Macron dans les colonnes du Parisien font encore et toujours réagir. Ce mardi, on apprend que le maire de Bovel en Ille-et-Vilaine, a décidé de porter plainte contre le Président. Une plainte pour injure, atteinte à l’honneur, diffamation, discrimination et stigmatisation.

José Mercier, maire de sa commune depuis 1993, explique dans un communiqué que les paroles d'Emmanuel Macron sont "stigmatisants et discriminatoires". "Ils portent atteinte à la dignité de ma personne, à mon honneur, à mon image de citoyen et d'élu de la République", ajoute-t-il.

Pour rappel, le chef de l'état s'était montré offensif à l'égard des non-vaccinés dans les colonnes du Parisien : "Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l'administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j'ai très envie de les emmerder. Donc on va continuer de le faire, jusqu'au bout, c'est ça la stratégie", avait lancé le Président.

S'il n'est pas vacciné lui-même, l'édile de Bovel rappelle qu'il a contribué à mettre en place dans sa commune "deux dispositifs de vaccination assurés par l'Agence Régionale de Santé et les pompiers" en 2021.

José Mercier s'était notamment distingué ces dernières années par son combat contre les compteurs Linky.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA