Actualités Pays-de-la-Loire 

11 avril 2016 à 14h32 par Hélène Galiana

Terrasses à Saint-Nazaire : adieu les chaises "Miko" !

La ville de Saint-Nazaire vient d'adopter une charte pour uniformiser les terrasses de la ville. Elle est applicable depuis vendredi 8 avril. Les commerçants ont jusqu'à fin 2018 pour se mettre en règle.

RCA
Crédit: -

Il n’y aura bientôt plus de chaises en plastique « Miko » ou de parasols « Pastis 51» sur les terrasses des commerces de Saint-Nazaire. La mairie a en effet adopté vendredi 1er avril en conseil municipal, une charte, pour uniformiser les terrasses des commerçants de la ville. Ainsi, précise la municipalité, « un projet de terrasse sera traité en qualité comme le prolongement du commerce, tout en conservant à l’espace public ses qualités d’accueil, d’accessibilité et de sécurité pour tous, au bénéfice de l’esthétique et de l’animation urbaines. » La charte est très pointilleuse, jusqu’à indiquer le positionnement des jardinières et des porte-menus !


 


Les chaises, les parasols, les coussins devront répondre à un code couleur précis, par secteur. Dans le centre-ville par exemple, le mobilier pourra se doter d’une gamme de couleurs allant du noir au blanc, en passant par le rouge, le turquoise ou encore le gris.


 


Jusqu'à fin 2018 pour se mettre en confirmité


 


Le secteur rue de la Paix, centre commercial République, place Nelson Mandela et l’avenue de Mun devront se parer des palettes de couleurs et de mobiliers issus de la charte de coloration du centre-ville de Saint-Nazaire. Comme le précise le document de la municipalité, « aucun élément mobilier ne sera support de publicité »


 


La charte est entrée en application le vendredi 8 avril mais la mairie laisse jusqu’au 31 décembre 2018 pour permettre aux commerçants de se mettre en conformité. D’ici là, les quelques parasols « Lipton » ou « Pepsi » pourront encore pointer le bout de leurs nez en terrasses. Les établissements ont deux ans et demi pour se conformer à cette réglementation.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA