Actualités Région 

14 février 2013 à 0h00 par La rédaction

Suicide d'un chomeur à Nantes : les dernières infos

Le dernier point sur ce drame survenu ce mercredi après-midi rue de la Garde à Nantes.

RCA
Crédit: -

Djamal Chaab, l'homme de 42 ans qui s'est immolé par le feu ce mercredi après midi, avait adressé un mail à certains médias hier matin. Il annonçait qu'il allait s'asperger d'essence devant l'agence Pôle Emploi de la rue de la Garde à Nantes. Il voulait ainsi dénoncer le fait qu'il ne percevait plus d'indemnités. Il estimait avoir travaillé suffisamment d'heures. Il avait également alerté la direction de Pôle Emploi qui l'avait immédiatement recontacté pour "rechercher avec lui les solutions possibles". Des pompiers s'étaient rendus chez lui, derrière Paridis, pour le dissuader de se suicider. Il les avait rassurés. Par mesure de précaution, la police était présente ce mercredi matin devant l'agence, des vigiles également, mais lorsque l'homme est apparu, il était déjà en flammes. Il s'était aspergé d'essence dans une rue voisine. Il est décédé avant l'arrivée des secours. Jointe hier en fin de journée, la CGT Pôle Emploi explique qu'une cellule pyschologique a été mise en place pour les agents présents au moment du drame. Selon Julien Chaillou, secrétaire général CGT des Pays de la Loire, "la personne avait travaillé tout en continuant à percevoir ses allocations chomage, sans le déclarer. Dans ce cas là, la réglementation impose le remboursement des allocations perçues".

 

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA