Loire-Atlantique

Saint-Nazaire : le maire répond au collectif "Ilsnenousferontpastaire"

04 juin 2019 à 06h28 Par Valentin ESTEVE
Photo d'archive

Le conseil municipal est secoué par des soupçons d'abus sexuels.

Le maire de Saint-Nazaire répond aux signataires du collectif « Ilsnenousferontpastaire », qui ont dénoncé une "loi du silence" au sein du conseil municipal. Ce collectif s'est formé autour de 10 élus, notamment la première adjointe Lauriane Deniaud qui a dénoncé des soupçons d'abus sexuels début mai lors d'une réunion interne. L’adjoint aux finances Martin Arnoult de son côté a porté plainte contre Lauriane Deniaud pour diffamation.

D’après le maire David Samzun qui a publié une tribune sur les réseaux sociaux, les signataires du collectif "s’érigent en tribunaux populaires" et "jettent l’opprobre sur l’ensemble de leurs collègues de la majorité". 

Rappelons qu’une enquête est ouverte pour diffamation. En revanche la victime présumée d’abus sexuels n’a pas porté plainte.