Actualités Pays-de-la-Loire 

9 novembre 2015 à 16h26 par Anthony MARSAIS

Radar sur le pont de Cheviré : à peine installé et déjà dégradé

L'un des radars installé il y a moins de deux semaines sur le pont de Cheviré à Nantes a fait l'objet d'un acte de vandalisme. Ce qui devrait engendrer un peu de retard dans sa mise en service.

RCA
Crédit: -

Deux cabines, qui flashent par l’arrière, ont été installées fin octobre aux abords du pont de Cheviré, dans chaque sens de circulation, porte de Bouguenais et porte de l’Estuaire, 300 mètres environ avant le début du pont. La mise en place de ces radars fixes avait été annoncée en avril dernier après l’abandon du projet de radar tronçon pour raisons techniques selon les autorités.

 

La préfecture de Loire-Atlantique nous apprend ce lundi que l’une de ces cabines a été « dégradée » le samedi 31 octobre peu avant 22 heures. Renseignement pris auprès de la police, il s’agit du radar installé près de la porte de l’Estuaire. Les trappes d’accès auraient été arrachées et l’appareil aurait été incendié de l’intérieur.  La mise en service était initialement programmée pour la « fin de l’année ». Cet acte de vandalisme « impactera la date de sa mise en service » prévient la préfecture.

 

 Avant qu’ils ne commencent à verbaliser, ces deux radars doivent, dans un premier temps, être raccordés et testés. Rappelons que la vitesse, sur le pont de Cheviré, est limitée à 70 km/h.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA