Actualités Pays-de-la-Loire 

4 octobre 2015 à 13h01 par Valentin Esteve

Notre-Dame-des-Landes - La colère d'un collectif contre le préfet de Vendée

Le comité Indre/Saint Herblain, (collectif luttant contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes) avait organisé samedi 3 octobre une opération de "beach-art" sur la plage de la Côte-de-Monts, près de Noirmoutier. Mais la préfecture de Vendée a interdit au dernier moment cette action.

RCA
Crédit: -

Le collectif Indre/Saint-Herblain qui lutte aux côtés de l'ACIPA contre le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes avait invité de nombreuses personnes à participer à la réalisation d'un "Beach-art" sur la plage de la Côte-de-Monts sur la commune de La Barre-de-Monts (Vendée), ce samedi 3 octobre. L'objectif était de "sensibiliser la population aux risques du réchauffement climatique et à la protection des zones sensibles".

Mais samedi, en début de matinée, l'organisation faisait savoir dans un communiqué que l'évènement prévu le jour-même était annulé. Ce dimanche, l'association donne les raisons de cette annulation, et pousse un coup de gueule contre la préfecture de Vendée.

 

En effet, si le maire de La Barre-de-Monts avait autorisé l'opération, cela n'a pas été le cas de la préfecture de Vendée. Cette dernière a, selon le collectif, évoqué ces raisons :

- "L’activité prévue ne rentre pas dans la définition d'une utilisation normale de la plage"

- "L’activité entraîne des mouvements de sable pouvant endommager la laisse de mer et l'écosystème"  

- "L’association organisatrice n'a pas de lien avec les activités balnéaires".

 

En outre, l'association fait aussi savoir que les services de gendarmerie ont également émis un avis défavorable à la tenue de cette action.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA