Actualités Région 

19 décembre 2014 à 0h00 par La rédaction

Notes de frais salées : un commercial de Vieillevigne condamné

Il se faisait rembourser des fausses notes d'hôtel.

RCA
Crédit: -

NANTES, 18 décembre 2014 (PressPepper) - Un commercial de Vieillevigne(Loire-Atlantique) a été condamné jeudi soir par le tribunal correctionnel deNantes à une amende de 1.000 �?� avec sursis pour "escroquerie", aprèsavoir fait payer près de 5.000 �?� de fausses notes d'hôtel à son ancienemployeur.

J.L.L 47 ans, a expliqué que ces "fiches de complaisance" était"un peu un sport" parmi ses collègues de la société N.T.,spécialisée dans la distribution de systèmes de chauffage.

"Mon PDG lui-même s'était fait avoir, après avoir emmené sa femme envoyage à l'étranger aux frais de l'entreprise", a affirmé le prévenu, quiexerce à présent pour une entreprise de Châteaubriant. "Mon directeurrégional, lui, faisait changer les pneus de la Ford Fiesta de sa femme, alorsqu'il roulait en Mondeo."

Sa femme à lui, pour sa part, l'a dénoncé à son ancien employeur, qui l'alicencié dans la foulée. L'entreprise a été condamnée aux prud'hommes pour"licenciement abusif", mais elle a fait appel du jugement.

"Petit à petit, j'ai mis le doigt dans l'engrenage, puis carrément lamain", reconnaît J.L.L. "Aujourd'hui, je n'en tire aucune fierté...Mais j'ai entièrement remboursé mon ancien employeur. Je leur ai envoyé unchèque, mais ils ne l'ont toujours pas encaissé. Ils attendent certainement ladécision en appel."

Trois mois de prison avec sursis avaient été requis à son encontre par lasubstitut du procureur de la République. Sa condamnation ne sera pas inscritesur la partie du casier judiciaire accessible aux employeurs./GF (PressPepper)

© 2014 PressPepper SARL - Tous droits réservés. Aucune des informationscontenues dans ce serveur ne peut être reproduite ou rediffusée sans leconsentement écrit et préalable de la SARL PressPepper. Tout contrevenants'expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code dela Propriété intellectuelle : jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 150 000euros d'amende.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA



LE SUPPLÉMENT




CONTACTER LA REDACTION