Actualités Pays-de-la-Loire 

23 septembre 2015 à 15h45 par Anthony MARSAIS

Navires Mistral : ils sont vendus !

C'est l'Egypte qui rachète les deux navires construits par les chantiers STX à Saint-Nazaire et promis initialement à la Russie. L'accord a été officialisé ce mercredi midi.

RCA
Crédit: -

Le communiqué de l’Elysée est tombé en début d’après-midi mercredi. « Le Président de la République s'est entretenu avec le Président Sissi. Ils se sont accordés sur le principe et les modalités de l'acquisition par l'Égypte des deux bâtiments de projection et de commandement de classe Mistral ». Un mois et demi après la signature de l’accord franco-russe portant sur l’annulation de la vente des BPC, les deux navires toujours à quai à Saint-Nazaire ont retrouvé un propriétaire. Le montant de la vente n'a pas été dévoilé. On évoqu la somme de 950 millions d'euros. Le journal La Tribune avait révélé l’ouverture de négociations, précisant qu’elles butaient sur le prix réclamé par la France. Une délégation égyptienne s'était même rendue à Saint-Nazaire il y a quelques jours. Les négociations ont non seulement abouti mais le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll assurait mercredi midi qu’il n’y aurait pas de « perte ». Toujours selon la Tribune, les deux porte-hélicoptères seront positionnés en Mer Rouge et en Méditerranée. Plusieurs questions restent sans réponse officielle : quand les deux navires quitteront-ils Saint-Nazaire ? Pas avant le premier trimestre 2016 sans doute. Et des marins égyptiens viendront-ils se former au maniement des bateaux à Saint-Nazaire ? Sans doute. L'AFP évoque la venue de 400 marins égyptiens. Du côté de DCNS, joint mercredi après-midi, on se refuse à tout commentaire et à toute réaction. 

 

"Action efficace du gouvernement" selon David Samzun

 

Le maire de Saint-Nazaire, David Samzun, n'a pas tardé à réagir à la vente des deux navires Mistral : « Je me réjouis de l’action efficace du gouvernement et du chef de l’Etat afin qu’une issue soit trouvée rapidement pour la vente de ces navires, véritable illustration des savoir-faire de notre territoire. Le départ prochain de ces deux bâtiments va permettre à Saint-Nazaire de disposer à nouveau de la totalité de ses infrastructures et de ses bassins, essentiels au bon fonctionnement et au développement international d’industries à haute valeur ajoutée. »

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA