Actualités Pays-de-la-Loire 

14 novembre 2015 à 10h14 par Valentin Esteve

Loire-Atlantique : les réactions après les attentats de Paris

Au moins 129 personnes ont été tuées vendredi soir dans plusieurs attaques coordonnées à Paris. Plusieurs centaines de personnes sont blessées. Les réactions et les mesures en Loire-Atlantique.

RCA
Crédit: Image : www.jeanjullien.com - Dessin du nantais Jean Jullien largement partagé sur les réseaux socia

Un état-major de sécurité, rassemblant l'ensemble des forces de sécurité intérieure, les parquets ainsi que les autorités militaires, a été réuni ce samedi matin en préfecture par le préfet. Les services de sécurité sont désormais en alerte renforcée, notamment dans les lieux de rassemblements, qui feront l'objet d'une surveillance accrue.

Il est également demandé à chacun d'être vigilant, et de signaler tout comportement suspect.

 

Une messe doit être célébrée à Nantes dimanche à 19h, "à l'intention des victimes de notre pays et de la paix dans le monde" selon l'évêque de Nantes, Monseigneur James. Le glas sonnera à 18h45.

À La Baule, le festival du cinéma et des musiques de films est maintenu par la mairie, "sauf avis contraire de la préfecture". Le maire de la Baule a par ailleurs décidé de mettre les drapeaux en berne. Un registre a été ouvert à l’accueil de l’Hôtel de ville, il sera par la suite envoyé à Anne Hidalgo, Maire de Paris. Enfin, des fleurs peuvent être déposées au Monument aux morts.

 

Le Front National a fait savoir que la réunion publique prévue lundi à Nantes était annulée. Le parti suspend la campagne.

 

Christophe Clergeau, candidat socialiste aux élections régionales fait part d'une "émotion immense, un choc terrible".

Laurence Garnier, chef de fil Les Républicains à Nantes : "deux jours après le 11 novembre, (...) les forces malfaisantes de la guerre et de la barbarie se sont dressées aveuglément contre la République".

 

Le sénateur Yannick Vaugrenard a exprimé son soutien pour "les familles endeuillées" dans un communiqué. Selon le politique, "notre cohésion nationale est la première condition pour résister à ces inhumains agissements dijhadistes".

La sénatrice Michelle Meunier a aussi tenu à faire part de sa réaction : "soyons forts, rassemblons-nous et soyons fiers de la France. Notre pays est plus beau et plus grand quand il est debout, uni, libre et solidaire".

Le maire de Saint-Nazaire David Samzun dénonce une "attaque contre notre république". "Mes premières pensées vont aux victimes, aux blessés et aux proches" ajoute-t-il.

La maire de Nantes Johanna Rolland : "face à l'horreur nous devons rester debout, unis", ajoutant que la mairie n'appelait à aucun rassemblement solidaire, par sécurité.

Le maire de Rezé Gérard Allard a également exprimé sa solidarité envers les victimes et les familles de victimes. Et d'ajouter : "ayons confiance en nous et en nos valeurs universelles de Liberté, d'Égalité et de Fraternité".

Les maires de la communauté de Nantes Métropole se déclarent "unis face à la barbarie". "La République ne cédera pas à la peur" ajoutent-ils

 

Différents élus ont réagi via Twitter :

 

 

En sport, le Saint-Nazaire Rugby confirme que la rencontre SNR - Saint-Médard aura bien lieu ce dimanche à 15h au Pré-Hembert. Une minute de silence sera respectée en début de match.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA