Loire-Atlantique

Les feux de végétations se multiplient avec la chaleur

09 juillet 2019 à 11h04 Par Valentin ESTEVE
Photo d'illustration

Plusieurs dizaines d'hectares ont brûlé lundi dans la région.

C'est l'une des conséquences de la chaleur et de la sécheresse. Les sols et les végétaux sont très secs, et favorisent les incendies. 

Lundi 8 juillet dans l'après-midi, 140 pompiers ont été déployés en même temps en Vendée, pour lutter contre 6 incendies. 30 hectares ont brulé dans un champ de blé en cours de moisson à la Chaize-le-Vicomte. 50 hectares ont brulé dans une parcelle à Corpe. En Loire-Atlantique, il y a eu des feux de végétations aux Vallons de l'Erdre, à Joué-sur-Erdre, à Fégréac ou encore à Frossay.

La semaine dernière, les pompiers vendéens avaient lancé un appel à la vigilance, notamment envers les agriculteurs. Une simple étincelle provenant d'un engin agricole peut rapidement enflammer tout une parcelle. Les pompiers recommandent de privilégier les travaux dans les champs en soirée, quand il fait moins chaud.