Actualités Pays-de-la-Loire 

11 février 2016 à 19h32 par Anthony MARSAIS

La Baule : exaspérée par les cyprès de sa voisine, elle attaque la ville au tribunal

La querelle de voisines autour de deux arbres les mène au tribunal...

RCA
Crédit: -

Une habitante de l’avenue des Lilas à La Baule a réclamé mardi au tribunal administratif de Nantes de condamner la ville pour s'être opposée à l'arrachage des deux cyprès géants de sa voisine.

 

Cette femme, qui se plaint de "problèmes d'ensoleillement" et de "dégradations de sa toiture et de ses gouttières" - a demandé aux juges d'ordonner l'enlèvement des arbres avec une pénalité de 100 € par jour de retard. Elle veut aussi que sa voisine lui verse 2.000 € de dédommagements, et 5.000 € supplémentaires à payer avec la municipalité.

 

A défaut, la requérante a demandé aux juges nantais d'ordonner à sa voisine de "procéder à un élagage annuel" des deux arbres.

 

En 2009, sa voisine avait en effet déposé une déclaration préalable de travaux auprès de la municipalité, pour arracher les deux arbres litigieux. Mais la ville de La Baule s'y était opposée, puisque les deux cyprès géants figurent sur ses documents d'urbanisme.

 

Le rapporteur public, dont les avis sont souvent suivis par les juges, a ainsi préconisé de débouter la requérante. "Sa requête a pour unique objet d'obtenir l'arrachage des arbres", a expliqué le magistrat. "Or, le juge ne peut s'immiscer dans les décisions d'une autorité administrative pour les orienter dans un sens donné."

 

Les avocates respectives des deux voisines, pour leur part, s'en sont remises à leurs dossiers écrits. Le tribunal administratif de Nantes, qui a mis sa décision en délibéré, rendra son jugement dans un mois environ./GF (PressPepper)

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA