Loire-Atlantique

Il y a 20 ans, le naufrage de l'Erika souillait les côtes Atlantiques

12 décembre 2019 à 05h57 Par Valentin ESTEVE
Capture France 2/INA

Le drame avait provoqué l'une des pires marées noires de ces dernières décennies.

C’était il y a 20 ans : le naufrage de l'Erika. Le 12 décembre 1999, par mauvais temps, le pétrolier battant pavillon maltais coulait par 120 mètres de fond au large des côtes bretonnes. Le bateau avait dévié sa route afin de rejoindre Donges pour se réfugier après avoir constaté une fissure dans la coque. A son bord se trouvaient 30 000 tonnes de fioul lourd. Ce fut l'une des pires marées noires en France. Plusieurs centaine de kilomètres de littoral avaient été souillés par des nappes de pétrole, notamment dans le Morbihan, en Loire-Atlantique et en Vendée.

L'enquête du bureau d'enquête BEAmer avait ensuite indiqué que le naufrage était dû à la défaillance de la structure du navire, mal entretenue depuis plusieurs années. 

Le procès du naufrage s'est tenu en 2007. 15 prévenus comparaissaient. L'entreprise Total a été condamnée, tout comme l’armateur, la société exploitante, et celle qui avait délivré un certificat de navigabilité à l’Erika.