Actualités Région 

16 septembre 2015 à 15h01 par Anthony MARSAIS

Guy Béart ne chantera plus "L'eau vive"...

Guy Béart est décédé ce mercredi matin en région parisienne. Il laisse une oeuvre riche de 200 chansons.

RCA
Crédit: -

Guy Béart s’est éteint ce mercredi matin à Garches dans les Hauts de Seine. Il avait 85 ans. Selon le journal Le Monde qui cite Fabien Lecoeuvre, l’auteur-compositeur-interprète serait décédé en tombant sur le trottoir alors qu’il se rendait chez le coiffeur. Guy Béart s’était retiré de la scène en janvier dernier, après un concert de 4 heures à l’Olympia.

 

 

Guy Béart est né en 1930 au Caire. Son vrai nom : Guy Béhart-Hasson, avec un « h ». Il grandit ensuite entre l’Europe, les Etats-Unis, le Mexique et le Liban, en suivant son papa, expert-comptable spécialisé dans les créations d’entreprise. Il s’installe finalement à Paris à l’âge de 17 ans. Il s’inscrit aussitôt à l’Ecole Nationale de Musique, pratique plusieurs instruments (mandoline, violon). Il obtient aussi un diplôme d’ingénieur des Ponts et Chaussées. Mais il entame finalement une carrière musicale en 1954, à 24 ans, en jouant dans des cabarets et cafés-concerts parisiens. Retour sur sa carrière avec ce reportage diffusé en 1999.

 

 

Au total, Guy Béart aura écrit plus de 200 chansons. L’une des plus célèbres, « L’eau vive », composée en 1958.

 

 

Guy Béart s’était aussi distingué en 1986 lors d’une altercation avec Serge Gainsbourg en pleine émission TV avec Bernard Pivot. Un moment rare de télévision. « Il n’y a pas d’art mineur » avait-il clamé.

 

 

 

Les réactions, à l’annonce de son décès, n’ont pas tardé. Le journal Le Figaro écrit qu’il était « certainement le grand chanteur français le plus sous-estimé de tous ».

Le premier ministre Manuel Valls ou encore l’animateur Stéphane Bern ont également réagi sur Twitter.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA