Actualités Pays-de-la-Loire 

9 novembre 2015 à 17h14 par Anthony MARSAIS

Dossier Notre-Dame-des-Landes : "un ministre, ça ferme sa g... ou ça démissionne !"

Le président du département s'est lâché ce lundi sur Twitter et s'en est pris à Ségolène Royal, très présente ces dernières semaines dans le dossier Notre-Dame-des-Landes.

RCA
Crédit: -

« Un ministre, ça ferme sa gueule ou bien, si ça veut l'ouvrir, ça démissionne ! » On se souvient de cette phrase choc prononcée par Jean-Pierre Chevènement. La citation a semble-il inspiré le patron du conseil départemental de Loire-Atlantique, Philippe Grosvalet. Le président socialiste du département l’a en effet reprise ce lundi après-midi au travers d’un tweet adressé à Ségolène Royal. "Petit rappel à l'attention de @RoyalSegolene "un ministre ça ferme sa G... ou ça démissionne". L'intéressée appréciera. Elle n'a pas encore réagi officiellement. 

 

 

Philippe Grosavlet demande à la ministre de l'écologie de cesser d’intervenir dans le dossier Notre-Dame-des-Landes, et surtout de cesser d’intervenir avec un discours dissonant. Ségolène Royal avait notamment fait part de ses "doutes" sur le projet. La presse la disait même "furax" à l'annonce du démarrage prochain des travaux. Elle aurait même évoqué un plan B. Et elle avait également appelé dimanche sur France 3 à "remettre les gens autour de la table autour d'une table et voir si les décisions qui ont été prises il y a vingt ans ou il y a quinze ans sont toujours d'actualité et en faire un symbole de bonne gouvernance".

 

Le fameux tweet a rapidement été commenté et diversement apprécié...

 

 

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA