Actualités Pays-de-la-Loire 

18 février 2016 à 6h51 par Anthony MARSAIS

Cordemais : 200 postes devraient disparaître à la centrale selon la CGT !

Les salariés se mobilisent contre la probable fermeture des deux tranches fioul de la centrale de Cordemais dès 2018. Ils craignent également la fermeture complète de la centrale d'ici quelques années.

RCA
Crédit: -

Et si la centrale thermique de Cordemais fermait ? C’est la crainte, à moyen terme, des syndicats, qui se mobilisent ce jeudi. Ils vont se rassembler à Levallois-Perret, en région parisienne, où se tient à 10h un comité central d’entreprise. Ils craignent dans un premier temps l’annonce de la fermeture dès 2018 des deux unités au fioul de Cordemais. Fermeture qui devrait engendrer la suppression, selon la CGT, de 200 postes chez EDF et 400 emplois induits. Ces unités au fioul sont utilisées uniquement lors de pics de consommation électrique, l'hiver. Elles n’ont pas servi depuis deux ans. Mais quelles seraient les conséquences pour le consommateur une fois leur fermeture actée ? Ecoutez le délégué CGT de la centrale de Cordemais, Gwenaël Plagne.

Écouter Des coupures de courant en cas de grand froid

 

Un rassemblement est aussi organisé ce jeudi matin à 10h30 allée des Tanneurs à Nantes. La CGT craint également la fermeture complète de la centrale thermique de Cordemais. Selon Gwenaël Plagne, EDF veut se concentrer sur le nucléaire.

[son2]

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA