Loire-Atlantique

Cinq grandes villes, dont Nantes, interdisent les pesticides sur leur territoire

12 septembre 2019 à 11h07 Par Valentin ESTEVE
Mairie de Nantes

Elles évoquent un "principe de précaution".

Cinq grandes villes françaises annoncent ce jeudi matin qu’elles interdisent les pesticides sur leur territoire : Nantes, Paris, Lille, Grenoble et Clermont-Ferrand. Elles expliquent être "engagées très fortement en faveur de la protection de l’environnement et de l’adaptation au dérèglement climatique". 

"Aujourd'hui, en application du principe de précaution, nous avons décidé collectivement d’élargir par un arrêté municipal pris conjointement, le champ de cette interdiction : l’usage des produits phytosanitaires chimiques sera désormais interdit sur l’ensemble des territoires de nos villes" ajoutent les municipalités.

En Loire-Atlantique déjà, le maire de la Chapelle-sur-Erdre Fabrice Roussel avait signé dès lundi un arrêté anti-pesticide, comme une cinquantaine de petites communes partout en France.