Actualités Pays-de-la-Loire 

7 juillet 2016 à 9h39 par Valentin Esteve

Bruno Retailleau : "la centrale de Cordemais menacée"

Selon Bruno Retailleau, la centrale de Cordemais est menacée. Ségolène Royal s'apprêterait "à la sacrifier".

RCA
Crédit: -

D'après le président de la région Pays de la Loire, l'état envisagerait, à l'horizon 2023 de sortir du charbon. Ainsi, les tranches charbon de la centrale de Cordemais seraient amenées à être fermées. Bruno Retailleau rappelle également dans un communiqué que Manuel Valls avait pourtant affirmé récemment qu'"il n'était pas question de remettre en cause la pérennité de la centrale EDF de Cordemais". 

 

Bruno Retailleau juge cette décision "totalement incohérente, incompréhensible et inadmissible". En effet, EDF a entrepris d'importantes adaptations de ses centrales thermiques. Dans ce cadre, 350 millions d'euros ont été consacrés à la modernisation des tranches fioul de la centrale de Cordemais. Par ailleurs, l'homme politique rappelle que "1 000 à 1 500 emplois seraient directement menacés par la fermeture de la centrale". En effet la clôture des tranches charbon pourrait entraîner la fermeture de la centrale, toujours selon Bruno Retailleau.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA