Actualités Pays-de-la-Loire 

1er juillet 2016 à 15h10 par Simon Moyon

Au Cellier, le musée de Louis de Funès ne veut pas mourir

Le musée de Louis de Funès, situé au Cellier, appelle ses admirateurs à se rassembler pour échapper à une fermeture définitive.

RCA
Crédit: Photo Musée de Louis -

Le château de Clermont fut la dernière demeure de Louis de Funès, et il accueille depuis juillet 2013 le musée de Louis, mais peut-être plus pour longtemps. Menacé de fermeture à la fin de la saison, des appels aux dons et une pétition ont été lancés pour tenter d'éviter le pire des scénarios.

 

Fermeture définitive le 30 octobre prochain ?

Le musée n'est pas propriétaire du château, le propriétaire, lui, a décidé de vendre. Le bail prendra donc fin en avril 2017 et il n'est pas permis de penser à un renouvellement. La date approche vite, en attendant, le musée restera ouvert jusqu'au 30 octobre prochain, fin de saison, et peut-être fin définitive. Roselyne Duringer, directrice du musée, a décidé de se battre pour la survie de cet endroit.

 

Écouter La directrice veut sauver son musée !

 

Depuis sa création, ce musée associatif a reçu plus de 55 000 visiteurs et il est devenu dès 2014 l'un des sites les plus fréquentés du département, et le plus visité à l'est de Nantes. Assez pour survivre ? Pas vraiment. Le musée de Louis appelle alors les fans de Louis de Funès à se mobiliser pour continuer d'exister. Une pétition interpellant le président du Conseil départemental, Philippe Grosvallet, a été mise en ligne à cette adresse, elle recueille aujourd’hui plus de 16 000 signatures. 

 

Selon un sondage réalisé en mars 2015 par l'institut BVA, Louis de Funès restait l'acteur préféré des Français. Dimanche dernier encore, Saint Tropez inaugurait un musée en hommage au cinéma et à la ville où Louis de Funès fait bonne place. 

 



Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA