Actualités Région 

1er mars 2021 à 13h48 par Hélène HAMON

11 ans après la tempête Xynthia, le recul du trait de côte plus que jamais d'actualité

Il y a 11 ans, la tempête Xynthia touchait la côte Atlantique. Les vents violents avaient provoqué la mort de 47 personnes. Ce triste événement a considérablement changé le paysage. Aujourd'hui, l'État s'empare du sujet du recul du trait de côte.

RCA
Crédit: Capture d'écran reportage France 3

Le 11e anniversaire de la tempête Xynthia ravive de terribles souvenirs pour ceux qui ont été touchés. Fin février 2010, la tempête avait tout emporté sur son passage, provoquant la mort de 47 personnes dont 29 dans la seule commune de La Faute-sur-Mer.

Ce triste événement a considérablement changé la vie des habitants de la Faute-sur-Mer mais aussi les paysages. Aujourd'hui, les élus, bien conscients du problème, travaillent sur le recul du trait de côte mais aussi de la montée des eaux. Stéphane Buchou, député La République en Marche de la 3e circonscription de la Vendée, vient d'écrire un rapport sur l'érosion côtière.

Selon le député, l'heure n'est plus à la protection coûte que coûte mais à l'anticipation des relocalisations.

En clair le déplacement des habitants n'est plus un sujet tabou. S'éloigner le plus possible des territoires qui représentent une menace doit devenir une alternative sérieuse. Le futur projet de loi Climat et Résilience intègre ces enjeux de la montée des eaux et du recul du trait de côte. Il sera débattu à l'Assemblée nationale le mois prochain.

Écouter le podcast

Écouter le podcast

Pour lui, l'idée de la relocalisation spatiale doit être envisagée. Des solutions doivent émerger en ce sens :

Écouter le podcast

Écouter le podcast

Si la Vendée reste soumise à de nombreux risques, d'autres territoires le sont aussi :

Écouter le podcast

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA