31 janvier 2024 à 15h51 par Maxime MARTINEZ

Manifestations, blocages... la grande distribution prise à partie par les agriculteurs

Depuis le début de la semaine, la grande distribution est visée par les agriculteurs notamment en Ille-et-Vilaine et en Loire-Atlantique, par des manifestations devant les enseignes et des blocages de plateformes logistiques.

Leclerc à l'Immaculée, à Saint-Nazaire
Leclerc à l'Immaculée, à Saint-Nazaire
Crédit : Google Maps

La journée est aussi marquée par une offensive sur la grande distribution. En Ille-et-Vilaine notamment où plusieurs enseignes ont été visées. A Vitré, au supermarché Leclerc avec une trentaine de tracteurs étaient présents sur place mardi à la mi-journée. A Fougères, les accès aux supermarchés Leclerc, Intermarché et Carrefour sont bloqués. La plateforme logistique Carrefour au Rheu est toujours bloquée par des agriculteurs et aucun camion ne peut entrer sur le site depuis mardi midi.

La SCA Ouest toujours bloquée

La centrale d’achat de Leclerc dans le Grand Ouest, la SCA Ouest, basée à Saint-Étienne-de-Montluc, est bloquée pour la troisième journée consécutive. Aucun camion de livraison ne peut entrer ou sortir, avec déjà des impacts sur les rayons. Les agriculteurs sont prêts à maintenir le barrage aussi longtemps que nécessaire. Une partie des salariés de la SCA Ouest sont au chômage technique depuis mardi, date à laquelle une manifestation a aussi été organisée au Leclerc de l'Immaculée, à Saint-Nazaire, avec une quarantaine d'agriculteurs qui étaient dans les rayons.

Selon les dires des agriculteurs, ces actions sont menées pour faire pression sur la grande distribution lors des négociations sur les prix avec les fournisseurs et pour leur demander de respecter la loi Egalim, qui doit permettre aux producteurs d'avoir un minimum pour vivre. 

Ille-et-VilaineLoire-Atlantique


Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA