BretagnePays-de-la-LoireRégion

11 août 2022 à 18h23 par Kilian KUENY

Saint-Nazaire : résistante et déportée, Christiane Cabalé s'est éteinte

Elle qui aura passé de nombreuses années à témoigner auprès des jeunes générations est décédée, elle avait 97 ans.

Christiane Cabalé
Christiane Cabalé
Crédit: Mairie de Saint-Nazaire

Christiane Cabalé nous a quitté. 

Figure de la résistante et ancienne déportée, elle s'est éteinte au cours de la nuit dernière à l'âge de 97 ans. 

« C’est avec une grande émotion que j’ai appris ce matin le décès de Mme Cabalé. La ville de Saint-Nazaire perd une femme de conviction qui, après avoir connu les horreurs de la guerre et des camps nazis, a su garder la force et l’humanité pour continuer d’aller à la rencontre des autres. Elle est notamment intervenue à plusieurs reprises au sein des écoles afin de témoigner de son histoire. C’était important pour elle, et cela nous incombe à nous aussi Élu·es, de continuer ce devoir de mémoire.

Je salue son indéfectible combat pour la liberté, l’égalité et contre toutes formes de haine et de discriminations.

J’adresse toutes mes condoléances à sa famille et à ses ami·es ». David Samzun, maire de Saint-Nazaire

Née en 1924 à Nantes, Christiane Cabalé a été arrêtée avec sa mère après avoir été dénoncée et déportée par les nazis au camp de Ravensbrück, où elle restera près de deux années alors qu'elle n'avait pas vingt ans. Elle a été forcée de travailler dans une usoine de fabrication d'obus, avant de rentrer en France après la fin de la guerre.

Présente à chaque cérémonie de comémoration depuis, elle s'est attachée à toujours transmettre la mémoire aux jeunes générations, en témoignant de la barbarie nazie.  Elle avait reçu la Légion d'Honneur en juin 2016, au titre de Commandeur, avant d'être promue Grand Officier en janvier dernier. 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA