Pays-de-la-Loire 

17 juin 2021 à 17h05 par Julie Droin

Rebondissement dans l'affaire de la mort de Steve à Nantes : 6 personnes convoquées devant la justice

Le juge d'instruction chargé de l'enquête sur la mort de Steve Caniço le 21 juin 2019, a notamment convoqué le commissaire, la maire de Nantes et le préfet.

RCA

Il y a presque deux ans, le 21 juin 2019, Steve Caniço périssait dans la Loire lors d'une fête de la musique. Depuis le début, l'enjeu de l'enquête est de déterminer si les policiers qui sont intervenus pour mettre fin à la fête sont responsables de sa chute quai Wilson.

Selon le procureur de la République de Rennes chargé de l'affaire, sa chute est concomitante à l'intervention de la police. “Le jeune homme est tombé dans la Loire à 4h33”, soit dans le temps de l'intervention de la police nationale. La position de Steve au moment des faits n'a par contre pas été établie mais selon des témoins, il se trouvait bien sur les lieux de la fête. 

Durant leur intervention, les policiers ont fait usage de 33 grenades lacrymogènes, de 10 grenades de désencerclement et de douze tirs de lanceur de balle de défense, sur le quai Wilson, dépourvu de barrière de sécurité. 

Cette intervention fait suite à "une prise à partie initiale violente par un groupe de personnes après la demande d'arrêt de la musique diffusée par des sound-systems", explique le procureur. Philippe Astruc précise que “sur la base de ces éléments, s'ouvre désormais la phase d'analyse des responsabilités pénales susceptibles d'être ou non retenues sous la qualification d'homicide involontaire”.


Le commissaire, la maire de Nantes et le préfet devant le juge.



Le magistrat a décidé de convoquer, le directeur départemental de la sécurité publique de Loire-Atlantique par intérim au moment des faits, le commissaire en charge du dispositif sur le quai Wilson, la maire de Nantes, l'adjoint en charge de la sécurité en 2019, le préfet de Loire Atlantique de l'époque et son directeur de cabinet. Deux personnes morales sont également visées par la procédure : la ville de Nantes et la métropole. 

Ils seront entendus en juillet.







Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA