18 janvier 2024 à 18h57 par Maxime MARTINEZ

Près de Châteaubriant, le médecin du village est mis en examen pour agressions sexuelles

Un médecin de 44 ans, unique praticien du village de Soudan près de Châteaubriant, a été mis en examen début décembre pour agressions sexuelles sur six victimes, toutes des patientes.

Justice (image d'illustration)
Justice (image d'illustration)
Crédit : CC / Rawpixel.com

A Soudan, près de Châteaubriant, le seul médecin du village, âgé de 44 ans, a été mis en examen début décembre pour des agressions sexuelles. Exerçant dans la commune depuis trois ans, le praticien fait face à des accusations émanant de six victimes, toutes des femmes, pour des faits présumés survenus au cours de consultations entre février et décembre 2023.

Le parquet de Nantes, en charge de l'affaire, n'a pas dévoilé publiquement la nature précise des agressions. Cependant, les autorités judiciaires ont pris des mesures strictes en plaçant le médecin sous contrôle judiciaire et en lui retirant le droit d'exercer sa profession.

Des médecins à la retraite pour pallier cette absence

Cette situation crée une situation délicate pour la commune de Soudan, qui se retrouve sans praticien pour répondre à ses besoins médicaux. Pour pallier cette absence, deux médecins à la retraite ont été mobilisés temporairement pour assurer la continuité des soins et accompagner la population locale pendant cette période difficile.

Les faits reprochés au médecin ont été portés à la connaissance des autorités judiciaires par les six victimes présumées. Le maire de Soudan dit tout ignorer de cette affaire et n'avoir même pas été mis au courant, l'Agence régionale de santé lui ayant répondu que le médecin était en arrêt maladie pour au moins trois mois.

Loire-AtlantiqueSanté


Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA