10 janvier 2024 à 10h35 par Gwen BROT

Port de Nantes-Saint-Nazaire, bilan 2023 : Des évolutions contrastées avec une baisse globale de 4%

Le port de Nantes-Saint-Nazaire a clôturé l'année 2023 avec des variations significatives dans son trafic.

Le port de Nantes Saint-Nazaire relie cinq continents grâce à ses services maritimes réguliers
Le port de Nantes Saint-Nazaire relie cinq continents grâce à ses services maritimes réguliers
Crédit : Nantes Saint-Nazaire Port

Les chiffres révèlent des dynamiques contrastées, avec une baisse globale de 4%, mettant en évidence des secteurs en progression, tels que les importations de pétrole brut et le trafic de gaz naturel liquéfié (GNL), tout en signalant des baisses notables, notamment dans le secteur céréalier.

Les explications, les clés et les chiffres pour tout comprendre.

 

1 - Impact des mouvements sociaux sur le trafic ligérien :

Après des perturbations liées aux mouvements sociaux en début d'année, le trafic ligérien a récupéré une dynamique positive.

 

2 - Importations de Pétrole Brut en Croissance :

Les importations de pétrole brut ont connu une hausse notable de 33% par rapport à l'année précédente, marquée par la reprise du raffinage après 18 mois d'arrêt.

 

3 - Progression du Trafic de Produits Raffinés :

La raffinerie TotalEnergies de Donges a retrouvé un rythme de production standard, entraînant une progression du trafic de produits raffinés de 6%, avec un rééquilibrage des importations et des exportations.

Le trafic de gaz naturel liquéfié (GNL) reste élevé, totalisant 8,1 Mt, malgré une baisse par rapport à l'année exceptionnelle de 2022. Les activités du terminal roulier ont enregistré une croissance significative de 13%, reflétant la reprise du secteur automobile, avec plus de 118 000 véhicules transitant par le terminal.

Les exportations de céréales ont enregistré une baisse de près de la moitié, confrontées à une concurrence accrue des pays bordant la Mer Noire, malgré une récolte de 2023 de bon niveau. L'année 2023 a été marquée par un ralentissement des échanges mondiaux conteneurisés, attribué à la baisse de la consommation des ménages, entraînant une contraction des volumes entre l'Asie et l'Europe.

 

4 - Le bilan 2023 du Port de Nantes-Saint-Nazaire

Il souligne la résilience de certaines activités face aux défis, tout en mettant en lumière les ajustements nécessaires pour s'adapter aux fluctuations du marché mondial.

ÉconomieLoire-Atlantique


Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA