Actualités Faits divers 

18 mai 2016 à 7h52 par Anthony MARSAIS

Vertou : 15 mois de prison ferme pour le jeune cambrioleur, 6 pour son complice

Le principal prévenu, originaire de Saint-Herblain est très bien connu de la justice.

RCA
Crédit: -

Deux jeunes de 23 ans ont été condamnés mardi en comparution immédiate à six mois de prison ferme, avec incarcération immédiate à l'issue de leur procès, après avoir été surpris en plein cambriolage, dimanche après-midi, d'une maison de la rue de l’Angebardière à Vertou.


Le tribunal correctionnel de Nantes a également révoqué neuf mois de prison supplémentaires pour l'un d'entre eux, K.M. : ce jeune de Saint-Herblain en avait dix-huit au-dessus de la tête, depuis une précédente condamnation en janvier 2013. En février 2015, il avait déjà prétexté être "malade", au travailleur social qui le suivait, pour ne pas se rendre à un de leurs rendez-vous... alors qu'il était en réalité en train de commettre un nouveau cambriolage.


Ce jeune chômeur, déjà condamné sept fois, avait donc été interpellé dimanche après-midi en compagnie de K.R., un jeune nantais du Clos-Toreau. Ce dernier a expliqué qu'ils avaient été conduits sur place, à bord d'une Renault Laguna, par un "grand" de son quartier à qui il avait fait état la veille de ses difficultés financières. Reste que ce commanditaire n'a pu être identifié : il a pris la fuite, et les deux voleurs affirment "ne pas le connaître plus que ça".


Le procureur de la République avait rappelé de son côté que K.M. ne s'était inscrit "ni à Pôle emploi, ni à la Mission locale", en dépit des obligations qui lui étaient faites dans le cadre de sa précédente mise à l'épreuve. Fustigeant la "nocivité sociale" de ces deux individus, il avait donc réclamé huit mois de prison ferme pour chacun d'entre eux, et, pour K.M., la révocation totale des dix-huit mois de prison avec sursis prononcés en janvier 2013.


Me Matthieu Créach, l'avocat de K.R., avait sollicité pour sa part l'indulgence du tribunal : il avait estimé que son client - déjà condamné trois fois par le passé - et son complice n'étaient "pas des professionnels de la cambriole" mais de simples "fusibles" abandonnés par leur commanditaire./GF (PressPepper)

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA