Actualités Région 

6 octobre 2014 à 0h00 par La rédaction

Une religieuse atteinte d'Alzheimer victime d'agression sexuelle à la maison de retraite de Machecoul

L'agresseur a été condamné à deux ans de prison avec sursis. 

RCA
Crédit: -

NANTES, 6octobre 2014 (PressPepper) - Un homme de 47 ans a été condamné lundi après-midià deux ans de prison avec sursis et mise à l'épreuve, pour une "agressionsexuelle imposée à une personne vulnérable" commise en novembre 2012 surune pensionnaire de la maison de retraite de Machecoul (Loire-Atlantique).

C. L. avaitété retrouvé agenouillé devant la victime, une ancienne religieuse atteinte dela maladie d'Alzheimer, qui se trouvait alors sur ses toilettes. Selon lesenquêteurs, il aurait caressé un sein et le sexe de cette femme de 84 ans,qu'il connaissait déjà pour être venu faire du jardinage chez elle.

Cet habitantde Paulx - placé sous curatelle renforcée et qui a "un gros problèmed'alcool" rappelle son avocat - devra également suivre des soins et payerles 5.000 �?� de dommages et intérêts à sa victime, s'il ne veut pas voir sonsursis révoqué.

Le tribunalcorrectionnel de Nantes - qui a ordonné son inscription au fichier desdélinquants sexuels - lui a également interdit d'entrer en contact avec despersonnes de plus de 70 ans, hormis celles de sa famille.

"Dansson village, il a mauvaise réputation... C'est un peu la bête noire que lesgendarmes viennent voir au moindre problème", avait déploré son avocat."On essaie ainsi de nous brosser le portrait d'un prédateur sexuel, maisqu'il n'est pas : c'est en réalité quelqu'un d'extrêmement perdu etd'extrêmement faible."

Me FabricePetit avait ainsi demandé une simple contrainte pénale pour son client,condamné à deux reprises par le passé, qui était selon lui "un casd'école" pour la nouvellemesure imaginée par le gouvernement. "Depuis les faits, iln'est pas retourné dans cette maison de retraite", avait-il souligné./GF(PressPepper)

© 2014 PressPepperSARL - Tous droits réservés. Aucune des informations contenues dans ce serveurne peut être reproduite ou rediffusée sans le consentement écrit et préalablede la SARL PressPepper. Tout contrevenant s'expose aux sanctions prévues parles articles L 122-4 et L 335-3 du Code de la Propriété intellectuelle :jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amende.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA