Actualités Région 

24 mai 2015 à 22h00 par La rédaction

Une nuit en garde à vue parce qu'il cachait dans sa poche une écharpe du FC nantes !

<p>Ecoutezle témoignage d'un supporter originaire de Carquefou, interpellé samedi à Amiens.</p>

RCA
Crédit: -

Ilne préfère pas donner son prénom. Nous l'appellerons Benoit. Benoit a 23 ans,il vit à Carquefou. Un vrai fan du FC Nantes. Adhérent d'une associationde supporters, il n'a loupé aucun match à la Beaujoire cette saison, il aégalement effectué une dizaine de déplacements. Samedi, Benoit savait que lessupporters nantais n'étaient pas les bienvenus à Amiens, pour le dernier matchde la saison entre le RC Lens, déjà condamné à la relégation, et le FC Nantes,qui jouait libéré, avec le seul espoir d'accrocher la 11ème place.La préfecture de la Somme avait pris un arrêté interdisant la présence desamoureux des Canaris dans et autour du stade de la Licorne. Plusieurs ont tentéd'aller à l'encontre de l'arrêté, sans imaginer une seconde la suite de lasoirée�?� Benoit fait partie des 16 supporters nantais qui ont passé jusqu'à 15 heures en garde à vue, parce qu'ils portaient une écharpe du FC Nantes, un maillot jaune et vert, ou parce qu'ils accompagnaient un ami nantais. 

Benoitnous raconte tout d'abord l'après-midi et les heures qui ont précédé son interpellation.


Lasuite ? Des heures à patienter, entassés à 8 dans une cellule de quelques mètres carrés�?�


Benoitsavait qu'un arrêté interdisait la présence des supporters nantais à Amiens.Mais d'autres arrêtés avaient été pris récemment, sans conséquence pour les contrevenants. 


Unarrêté mal compris aussi bien par les supporters que par les policiers selonBenoit�?�


Benoit,à l'issue de sa garde à vue, a reçu un rappel à la loi. 

Propos recueillis par Anthony Marsais

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA