Actualités Faits divers 

6 janvier 2016 à 9h04 par Anthony MARSAIS

Un habitant du Loroux-Bottereau condamné pour "abandon de famille"

Un habitant du Loroux-Bottereau a été condamné mardi à deux mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Nantes pour "abandon de famille", pour avoir cessé de payer à son ex-compagne la pension alimentaire qu'il lui devait pour leur fille de 4 ans.

RCA
Crédit: -

Ce père de famille de 42 ans a également été astreint à une mise à l'épreuve de deux ans, durant lesquels il aura obligation de chercher du travail, de suivre des soins et de reprendre le paiement de ses pensions mensuelles de 150 € à I.N., s'il ne veut pas voir cette peine avec sursis transformée en prison ferme.

 

"Notre fille est née en mai 2012, et elle est partie en juillet... Depuis, je ne sais pas exactement où elle habite, elle refuse de me le dire", s'est défendu à l'audience cet "auto-entrepreneur dans la rénovation de bâtiments". Son avocate, Me Sabine Barz, avait d'ailleurs plaidé sa relaxe, estimant qu'il n'avait pas été touché par les notifications de la justice.

 

Mais le lourd casier judiciaire de l'intéressé (vingt-quatre mentions en vingt-trois ans) a pesé dans la balance du tribunal au moment de son jugement.

 

Le prévenu est reparti en prison à l'issue de l'audience : il est incarcéré depuis le 17 novembre, depuis sa première comparution immédiate pour "faux", "usage de faux" et "escroquerie" au préjudice d'une autre ex-compagne.

 

Il lui est en effet reproché d'avoir ouvert il y a deux ans une ligne téléphonique et acheté une clé 3G au nom de L.M., sans que cette dernière n'en soit prévenue, alors qu'il avait déjà été condamné pour des faits similaires en octobre 2012. Il avait également rempli à la même époque un constat amiable d'accident au nom de son ex-amie, alors qu'elle ne conduisait pas sa voiture, ce qui pouvait entraîner un malus au niveau de son assurance auto./GF (PressPepper)

 

 

 

 

 

 

 

© 2014 PressPepper SARL - Tous droits réservés. Aucune des informations contenues dans ce serveur ne peut être reproduite ou rediffusée sans le consentement écrit et préalable de la SARL PressPepper. Tout contrevenant s'expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code de la Propriété intellectuelle : jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 150 000 euros d'amende.

 

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA