Actualités Pays-de-la-Loire 

25 avril 2016 à 15h56 par Hélène Galiana

Tourisme en Loire-Atlantique : les ambitions du département

Alors que l’été approche à grands pas et que les derniers vacanciers d’avril visitent notre département, le président du département, Philippe Grosvalet, a dévoilé les projets touristiques de la Loire-Atlantique.

RCA
Crédit: -

Même si on ne l’a pas encore beaucoup vu, le soleil fera, à priori, bientôt son retour. Les soirées près de la cheminée ne seront plus qu’un lointain souvenir et les terrasses seront de sortie. Le conseil départemental de Loire-Atlantique se prépare d’ores et déjà à recevoir les touristes.

 

La Loire-Atlantique affiche ses ambitions : elle souhaite être dans les cinq ans à venir, dans le top 5 des départements les plus touristiques. Aujourd’hui en 9ème position, le département mise sur le tourisme pour booster son économie. Le conseil départemental, présidé par Philippe Grosvalet, a annoncé le vendredi 22 avril une campagne publicitaire de 275 000 Euros, qui sera mise en place dès le 2 mai, en Loire-Atlantique mais pas seulement. Cette campagne sera visible dans toute la région Pays de le Loire et même jusqu’à Paris.

 

Philipe Grosvalet souhaite redonner une nouvelle dynamique au tourisme de Loire-Atlantique, tout en précisant que  « les territoires sont complémentaires pour le tourisme ».

 

Plage, vélo et... muscadet !

 

Pour faire venir les touristes, le département veut mettre l’accent sur trois domaines : le vélo, la mer et le vignoble. Le territoire est doté d’un réseau cyclable de 400 kilomètres, un point fort que le conseil départemental souhaite mettre en valeur. Une réflexion est en cours sur la manière de multiplier et diversifier l’offre de vélos sur le territoire.

 

Forte aussi de ses touristes étrangers, qui représentent 13 % du tourisme - avec principalement des anglais - la Loire-Atlantique a l'intention de développer la notoriété et l'attrait de ses vignobles et faire redécouvrir ses plages, à travers le développement de « l’eco/slow tourisme », c’est-à-dire « prendre le juste temps, rechercher la rencontre avec l’habitant et privilégier les mobilités douces » comme nous l’explique Françoise Haméon, la vice-présidente au tourisme du conseil départemental de Loire-Atlantique. 

[son1]

 
Le tourisme en Loire-Atlantique représente 3,2 milliards de chiffre d’affaires et 16 000 emplois.

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA