Actualités Pays-de-la-Loire 

28 juin 2018 à 8h36 par Hélène HAMON

Tipiak : après la prime du PDG, les salariés ne décolèrent pas

Un nouveau débrayage était organisé ce jeudi matin.

RCA

La colère ne retombe pas chez les salariés du groupe Tipiak. Ils contestent vivement la prime accordée au PDG du groupe. Une prime de 540 000 euros attribuée par le conseil d’administration de Tipiak à Hubert Grouès, à la tête de l’entreprise depuis 26 ans. Il a été reconduit à son poste pour six ans, d’où cette prime.


Un débrayage s'est tenu ce jeudi. Les personnels de Pontchâteau, Malville et Saint-Aignan-de-Grandlieu ont rejoint leurs collègues de Saint-Herblain ce matin. Le mouvement a débuté vers 11 heures. 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA