Actualités Pays-de-la-Loire 

6 avril 2016 à 15h25 par Hélène Hamon

STX Saint-Nazaire : la CGT réclame l'embauche de 600 ouvriers et 200 techniciens

Alors que François Hollande a annoncé ce mercredi la commande de quatre paquebots de la part de MSC Croisières auprès des chantiers STX de Saint-Nazaire, le syndicat CGT des chantiers nous livre ses premières réactions. Sébastien Benoît, le syndicaliste qui avait refusé de serrer la main au chef de l'état en octobre dernier, estime que STX doit embaucher massivement.

RCA
Crédit: -

« Pour la CGT, il est tant que la direction et l’état qui est actionnaire passent le braquet supérieur en embauchant des centaines d’ouvriers et techniciens qui nous manquent aujourd’hui », explique Sébastien Benoît, représentant CGT aux chantiers de Saint-Nazaire. Le syndicat appelle la direction à recruter 600 ouvriers et 200 techniciens « dans un premier temps » pour faire face à la commande record officialisée ce mercredi après-midi par François Hollande. Une commande historique, puisqu’un chèque de 4 milliards d’euros est en jeu.

Écouter Des embauches, vite !

 

Et au total, ce sont 37 millions d’heures de travail qui sont assurées aux salariés des chantiers. François Hollande a révélé que 3 500 emplois directs seraient créés d'ici 2026. Les 4 paquebots seront en effet livrés entre 2022 et 2026.

 

UNE OPERATION DE COMM’ !

 

Pour Sébastien Benoît, cette annonce, c’est une « opération de communication ». Et François Hollande n’a surtout pas intérêt à se gargariser. Il n’a rien à voir avec cette commande selon le syndicaliste.

[son2]

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA