Actualités Région 

16 novembre 2014 à 23h00 par La rédaction

St Nazaire : les avocats au sol contre le projet de loi Macron

Ils s'opposent à la réforme du gouvernement.

RCA
Crédit: -

Depuis plus d'une semaine déjà, ils ont coupé les téléphones de permanence pénale. A présent, et comme à Nantes, le Barreau de St Nazaire a décidé de mettre en place des actions symboliques fortes pour se faire entendre...et voir.

Ils ont démarré ce lundi une semaine de grève de toutes les audiences. Et vers 11h, environ soixante avocats (sur les 105 que compte le Barreau nazairien) se sont allongés sur le sol de la Salle des Pas Perdus du Tribunal de Grande Instance. Objectif : dénoncer le "caractère mortifère" du projet de loi Macron. Une réforme de leur profession synonyme selon eux d'une précarisation des avocats, et d'une perte d'indépendance. Ils réclament aussi le doublement du budget consacré par l'Etat à l'aide juridictionnelle, qui permet de défendre les plus modestes.

Le bâtonnier Maître Benoît Gaborit demande aussi plus de concertations, et assure que les avocats ne sont pas opposés à toute réforme.

Le bâtonnier, conscient que le mouvement des avocats est parfois mal compris, rappelle que cette semaine de mobilisation du barreau de St Nazaire doit aussi servir à expliquer, aussi bien au citoyens qu'aux magistrats.

Les avocats du Grand Ouest se sont donnés rendez-vous à Nantes vendredi pour un grand rassemblement contre le projet de loi Macron. Les 12 Barreaux de l'Ouest sont constitués de 3 000 avocats. Le président du Conseil National des Barreaux a par ailleurs demandé un rendez-vous avec le premier ministre ce même vendredi. 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA