Actualités Pays-de-la-Loire 

27 janvier 2016 à 6h51 par Anthony MARSAIS

"Soustraction d'enfant" à Grand-Auverné : un homme condamné

Il a 30 ans. Sa petite amie avait 16 ans et ne donnait plus de nouvelles à sa famille.

RCA
Crédit: -

Un homme de 30 ans a été condamné mardi pour "soustraction d'enfant", après avoir détourné de sa famille pendant quatre mois sa petite amie de 16 ans, une adolescente de Grand-Auverné qui était venue vivre avec lui à Châtelais (Maine-et-Loire) entre octobre 2013 et janvier 2014.

 

Le tribunal correctionnel de Nantes a prononcé une amende de 750 € envers C.T., alors que le parquet avait réclamé le 19 janvier une amende de 1.000 €  pour qu'il "comprenne les interdits" posés par la justice.

 

"La famille est restée sans nouvelles de sa fille pendant quinze jours, avant que celle-ci ne refuse par elle-même, pendant plusieurs semaines, de regagner le domicile", avait appuyé la procureure de la République. "Monsieur lui faisait valoir qu'elle était malheureuse dans le giron familial, et qu'elle serait bien plus heureuse avec lui...."

 

Le prévenu - qui sortait auparavant avec la sœur aînée de l'adolescente - a déjà sept mentions au casier judiciaire, dont l'une pour des "violences" sur le beau-père de sa petite amie. C.T. avait lui-même été la cible de coups de feu de la part de sa victime, chasseur de son état, lors d'une visite nocturne à son amoureuse : il avait été touché aux fesses et aux cuisses, alors qu'il s'enfuyait en courant dans le noir...

 

Le jeune homme - qui a coupé tout contact depuis avec l'adolescente, et qui était absent le 19 janvier à son procès - devra verser en outre près de 2.500 € à son ex-belle-mère pour l'ensemble de ses préjudices. Son ex-petite amie, pour sa part, a été déboutée de sa demande de versement de dommages et intérêts pour son "préjudice moral"./GF (PressPepper)

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA