Actualités Pays-de-la-Loire 

9 juin 2016 à 16h32 par Hélène Hamon

Saint-Nazaire : l'Hôtel de Ville envahi, le maire porte plainte

David Samzun, le maire de Saint-Nazaire, a décidé de déposer une plainte suite à l'envahissement de l'hôtel de ville par des manifestants ce jeudi.

RCA
Crédit: -

A Saint-Nazaire, le maire David Samzun a décidé de prendre ses responsabilités après la manifestation de ce jeudi contre la loi travail. Elle a rassemblé 900 personnes entre la gare et l'hôtel de ville. La situation s'est tendue justement en fin de manifestation. "Ce matin, une partie de la manifestation contre la Loi Travail s'est terminée par un envahissement de l'Hôtel de Ville de Saint-Nazaire. A cette occasion, plusieurs personnels de la Ville de Saint-Nazaire ont été molestés par ces manifestants et diverses dégradations ont été commises au sein des locaux", explique David Samzun dans un communiqué.


 


Le maire condamne ces actes "avec la plus grande fermeté" et annonce que la municipalité va déposer plainte. Il affirme qu'il a "entendu des personnes ayant envahi l'Hôtel de Ville promettre, sous les applaudissements, de revenir pour tout casser, lors d'un prochain rassemblement".


 


La gare de Saint-Nazaire a aussi été le théâtre de blocages tôt ce jeudi matin. Des militants CGT ont bloqué certaines voies, et ce, dès 5h15. Des TER et un TGV Saint-Nazaire-Paris ont été supprimés. Ces manifestants réclament depuis une quinzaine de jours un TGV Nantes-Paris de 500 places pour se rendre à la grande manifestation contre la Loi Travail qui aura lieu mardi prochain dans la capitale. En réponse, la SNCF propose deux trains au départ de Nantes ce jour-là, l’un à 9h de 100 places et l’autre à 10h de 250 places. Les syndicats jugent cette proposition "insuffisante"


 


Bruno Retailleau, le président de la région Pays de la Loire, demande à la SNCF d'indemniser les abonnés du TER qui ont fait les frais des blocages de ce jeudi et de la grève qui perdure à la SNCF. 


 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA