Loire-Atlantique

Saint-Nazaire : 3 blessés par balles en un mois

03 août 2020 à 12h36 Par Julie DROIN
Plusieurs fusillades à Saint-Nazaire

En un mois, de nombreux coups de feu ont été tirés à Saint-Nazaire et trois personnes ont été blessées.

 

La première fusillade a lieu le 28 juin dans le quartier de la Bouletterie. Des coups de feu sont tirés à travers la porte d'un appartement, une femme âgée d'une quarantaine d'années est blessée.

D'autres coup de feu seront tirés plus tard au Petit-Caporal, en direction de deux personnes qui sortaient d'un restaurant mais cette fois pas de blessé à déplorer.

La seconde a lieu le 30 juillet. Un homme ouvre le feu rue Mozart et blesse à neuf reprises un ancien détenu, tout juste sorti de prison. La victime est connue de la justice, déjà condamnée à plusieurs reprises. La dernière fois, il avait été interpellé en possession de quatre Glock, des pistolets semi-automatiques. Gravement blessé jeudi, l’homme se trouve aux soins intensifs du CHU de Nantes.

Le tireur prend la fuite mais le lendemain soir un membre de la famille de la victime est pris pour cible. L'homme se trouve à un feu rouge dans le quartier du Petit-Caporal, lorsque sa voiture est visée par des tirs. A l'intérieur une petite fille de 12 ans est touchée au mollet. 

De son côté la police judiciaire de Nantes multiplie les investigations pour tenter de stopper au plus vite cet engrenage ultra-violent.

La police n'a livré que peu d'éléments mais le maire de la ville de Saint-Nazaire a évoqué une affaire liée à la drogue.

David Samzun déclare "il faut absolument que cesse cette violence autour des trafics de drogue à laquelle nous assistons depuis plusieurs soirées".