Actualités Pays-de-la-Loire 

6 octobre 2016 à 5h51 par Valentin Esteve

Saint-Brévin : le maire dénonce les coups de feu tirés en direction du futur centre d'accueil de migrants

Le maire de Saint-Brévin-les-Pins condamne les coups de feu tirés en direction du futur centre d'accueil de migrants de la commune.

RCA
Crédit: -

Des coups de feu ont été tirés mardi vers 20h30 en direction du futur foyer d'accueil de migrant de Saint-Brévin-les-Pins. Depuis septembre, la tension est palpable dans la commune, qui doit accueillir 70 migrants en provenance de Calais au cours du mois d'octobre. Ils seront logés au sein de ce foyer du CCAS.

 

Dans un communiqué, le maire de Saint-Brévin Yannick Haury "condamne avec la plus grande force cet acte inadmissible". L'élu demande à ce que "tous les moyens soient mis en œuvre par la gendarmerie et la justice pour trouver les auteurs de ces faits graves et les traduire devant les tribunaux". Par ailleurs, Yannick Haury "appelle les Brévinois à faire preuve de responsabilité, à ne pas répondre à la violence par la violence et à faire confiance à la justice [du] pays".

 

Une enquête a été ouverte. Personne n'avait été arrêté mercredi.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA