Actualités Pays-de-la-Loire 

13 avril 2016 à 7h25 par Anthony MARSAIS

Pollution à Sainte-Anne-Sur-Brivet : appel à manifester samedi

"Une catastrophe écologique". Pour Natur-Action, les autorités minimisent l'impact de la pollution au fuel constatée à Sainte-Anne-sur-Brivet. L'association appelle à se rassembler samedi à Saint-Nazaire, pour réclamer la vérité.

RCA
Crédit: -

L’association environnementale Natur-Action appelle à se rassembler ce samedi à 15h devant la sous-préfecture de Saint-Nazaire. L’association nazairienne veut déposer une motion et réclamer des explications après la pollution au fuel constatée la semaine dernière à Sainte-Anne sur Brivet. 550 000 litres d’hydrocarbure s’étaient échappés d’un pipeline sectionné par un engin de chantier. Une vingtaine d’habitants ont ensuite été évacués. Deux étangs ont été en grande partie pollués. Pour Natur-Action, « les autorités semblent largement sous-estimer l’impact de cette catastrophe écologique sur la faune et la flore locale. Or, 550 000 litres, c’est gigantesque : cela représente l’équivalent d’une vingtaine de gros camions citerne ! »

 

L’association, tout comme le maire de Sainte-Anne-sur-Brivet d’ailleurs, se pose une question : « Comment est-il possible qu’une telle canalisation, dont l’emplacement est strictement identifié et localisé, puisse être percutée accidentellement par un engin de chantier ? »

 

Natur-Action s’inquiète aussi des risques de contamination de la nappe de Campbon qui alimente la région en eau potable. « La Brière, puis le Brivet et enfin la Loire, risquent d’être touchés rapidement malgré les moyens de dépollution, souvent inadaptés, mis en place. »

 

Les responsabilités « doivent être recherchées » conclut l’association.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA