Actualités Pays-de-la-Loire 

25 mai 2016 à 10h41 par Valentin Esteve

Polémique à Saint-Sébastien-sur-Loire : le maire refuse qu'un mariage soit célébré par un élu de l'opposition

Un groupe d'élus d'opposition de Saint-Sébastien-sur-Loire dénonce le sénateur-maire dans un communiqué. Selon l'opposition, il aurait refusé de laisser un élu de la minorité célébrer un mariage.

RCA
Crédit: -

"Abus de pouvoir ? Sanction de l’opposition municipale ? Refus soudain d’une tradition républicaine largement partagée dans les autres communes ?". Les questions sont posées par le groupe d'élus d'opposition de Saint-Sébastien-sur-Loire. En effet, la minorité de gauche affirme, preuve à l'appui, que le maire aurait refusé de laisser un élu d'opposition célébrer un mariage. Une demande qui avait pourtant été formulée par le couple concerné. 

 

Or, "si la loi donne le pouvoir au maire de célébrer les mariages dans sa commune, il est de tradition qu’à la demande de futurs époux, il délègue à un autre élu la célébration de leur union" estiment les opposants dans un communiqué. "Un couple de Sébastiennais avait depuis plusieurs semaines fait savoir qu’ils souhaitaient que leur union soit célébrée le 28 mai par Michel Caillaud, chef de file de la minorité de gauche au conseil municipal" explique l'opposition. Une demande refusée sans explication par le sénateur-maire Joël Guerriau.

 

Le groupe "Saint-Sébastien au Coeur" dénonce ce refus et déplore "un grand mépris à l'égard de ce couple". Un courrier a été adressé au maire de la commune.

 

"INADMISSIBLE"

Pour le maire Joël Guerriau, "il est inadmissible que la minorité informe les médias sur ce sujet". Le maire, qui a récemment rencontré un avocat, tient à préciser "qu'il ressort du maire et de ses adjoints de célébrer les mariages. Il peut exceptionnellement déléguer cette fonction à un élu de l'opposition". Dans ce cas, il faut impérativement justifier de l'absence de l'ensemble des adjoints du conseil municipal. Par ailleurs, par le passé, Michel Caillaud avait eu la possibilité de célébrer un mariage. Dorénavant, Joël Guerriau l'affirme : "la minorité ne les laissera plus célébrer aucune union". 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA