Actualités Faits divers 

30 mars 2016 à 13h30 par Hélène Hamon

Passionné par les forces de l'ordre, un jeune nazairien lance une alerte au colis suspect

En garde à vue depuis mardi, un jeune homme de 22 ans a avoué aux policiers de Saint-Nazaire être à l'origine du colis suspect, d'un feu de poubelle, et des inscriptions menaçantes retrouvés dans un immeuble ces derniers jours.

RCA
Crédit: -

Il fait sans doute partie des télespectateurs assidus de 90 minutes enquêtes. En tout cas, sa passion pour les forces de l'ordre l'a conduit au commissariat. Les premiers faits remontent à samedi dernier. Vers 9h30, les policiers de Saint-Nazaire sont appelés dans le hall d’un immeuble rue du commandant Gustave Gâté, après la découverte d’un colis suspect. Un carton est repéré, sur lequel sont posés deux pots de fleurs. Les habitants sont rapidement évacués le temps de l’intervention des démineurs. Heureusement, le carton est vide. En revanche, des inscriptions énigmatiques retiennent l’attention des enquêteurs : « Trois colis piégés dans votre résidence », peut-on lire sur le carton. L'affaire est prise très au sérieux. La police technique et scientifique réalise des prélèvements sur place et sur le carton.

 

VOUS ALLEZ CREVER !

 

Dans la nuit de lundi à mardi, rebelote. Un jeune homme de 22 ans habitant l’immeuble prévient de nouveau les policiers. Il indique une odeur de brûlé persistante et précise que trois individus rôdent dans les parages. En fait, il s’agit d’un feu de poubelles dans les parties communes, aussitôt maitrisé par les pompiers. De nouvelles inscriptions menaçantes sont retrouvées sur le mur du hall de l'immeuble : "Ce n'est que le début, vous allez crever ! A 4h, boom, ah la, vous verrez, à mort la France !"

 

Cette fois, les soupçons se portent sur le jeune homme à l'origine de l'appel au 17. Il avoue d'ailleurs rapidement son implication. C'est lui qui a écrit sur le carton et dans le hall. C'est lui qui a mis le feu à la poubelle. Passionné par les secours et les forces de l’ordre, il aurait imaginé tout ce stratagème pour voir les pompiers et les policiers en action. Il a été placé en garde à vue. Il s’agirait d’un déséquilibré. 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA