Actualités Pays-de-la-Loire 

6 avril 2016 à 8h27 par Anthony MARSAIS

Notre-Dame-des-Landes : le vote, c'est pour le 26 juin !

Quelques heures après avoir publié le rapport établi par ses experts, la ministre de l'environnement a dévoilé la date de la consultation sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Et la question est connue depuis ce mercredi matin !

RCA
Crédit: -

Si vous êtes farouchement contre, ou férocement pour l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, réservez votre dimanche 26 juin. La consultation sur l’aéroport se tiendra ce jour-là. Ségolène Royal l’a annoncé ce mardi après-midi. Elle sera réservée, sauf retournement, aux électeurs de Loire-Atlantique. La question précise a été dévoilée ce mercredi matin sur BFM TV par la ministre : « Souhaitez-vous le transfert de l'aéroport tel qu'il est aujourd'hui vers Notre-Dame-des-Landes ? ». Selon un sondage réalisé par RCA la Radio sur notre site internet, 82 % des internautes disent avoir l’intention de participer à cette consultation, 11,5 % n’iront pas voter, et 6.5 % hésitent encore…

 

Pour vous aider à vous forger une opinion sur le sujet, la ministre de l’écologie vous invite à consulter le rapport remis ce mardi par trois experts de son ministère. 100 pages de rapport dont nous vous avons livré les principales conclusions. Les inspecteurs préconisent, soit de se limiter à une extension de l’aéroport de Nantes-Atlantique, soit de revoir le projet de Notre-Dame-des-Landes à la baisse, avec une piste au lieu de deux, et un impact ainsi limité de 180 hectares (30 % du projet).

 

Bizarrement, le rapport semble globalement contenter pros comme opposants au projet. Chacun a sa propre lecture du dossier. L’association pro Notre-Dame-des-Landes Des Ailes pour l’Ouest insiste sur les difficultés mises en avant en cas d’agrandissement de Nantes-Atlantique. « Ce rapport confirme la situation délicate des procédures d’atterrissage à basse altitude sur l’agglomération nantaise qui « ne correspondent plus aux recommandations de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale et aux bonnes pratiques des aéroports européens de taille équivalente et que la remise au standard européen des procédures d’approches se traduirait par un survol plus fréquent de l’agglomération nantaise avec toutes les difficultés qui en découleraient : gel de toute densification jusque dans le secteur de la rue Paul Bellamy, …dérogation pour la construction du nouveau CHU sur l’île de Nantes ». Au final le rapport reconnait que « les questions de bruit resteraient très prégnantes ».

 

Sur Twitter, Manuel Valls s’est lui aussi félicité : « Transfert de l’aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes validé par des experts : la décision reviendra aux habitants (référendum en juin). » 

Ségolène Royal a une autre lecture des conclusions : « Ce rapport est très bien fait. C’est un moment de vérité. Il montre que le projet initial est surdimensionné. A quoi ça sert de faire deux pistes, de geler 200 hectares de trop alors qu’avec une seule piste déjà, on répond bien au-delà des besoins en augmentation de trafic aérien sur le Grand-Ouest. »

 

 

L’ACIPA, opposant historique, se réjouit : « Les experts missionnés par Ségolène Royal ont rendu un rapport intéressant qui montre que le projet de Notre Dame des Landes est surdimensionné et que la rénovation de Nantes Atlantique est une alternative crédible et moins coûteuse. Ils confirment que le Débat public de 2003 et l’Enquête publique de 2007 ont balayé cette alternative à tort. Pour nous, cela signifie que la Déclaration d’Utilité Publique doit être abrogée, que les procédures d’expulsion en cours doivent être définitivement arrêtées et qu’une consultation en juin n’a plus de sens. Le CéDpa et l’ACIPA, qui ne partagent pas toutes les conclusions du rapport, sont prêts à participer au travail d’approfondissement sur les points qui posent question pour le maintien de Nantes Atlantique : renforcement de la piste, trajectoires, bruit. Nous remercions la Ministre de son engagement pour sortir de l’impasse sur ce dossier et espérons qu’elle le poursuivra. »

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA