Actualités Pays-de-la-Loire 

5 juin 2016 à 5h09 par Valentin Esteve

Nantes : une pub polémique inspirée de l'affaire Baupin

À Nantes, l'enseigne Bagelstein fait polémique avec une publicité surfant sur l'affaire Denis Baupin, accusé d'harcèlement sexuel.

RCA
Crédit: Photo : capture Twitter -

Les internautes n'ont pas l'air de partager l'humour de l'enseigne Bagelstein. À Nantes, un panneaux publicitaire pour l'ouverture d'une boutique Bagelstein ne manque pas de faire réagir. Il s'agit d'un (faux) échange de SMS entre le député écologiste et la marque spécialisée dans la réalisation de bagels. Une conversation haute en couleur immortalisée par des internautes :

 

Récemment, la marque a déjà fait polémique à Rennes, à cause d'une communication jugée sexiste. "Il ne faut pas jouer avec le coeur d'une femme, mais plutôt avec ses seins, elle en a deux" pouvait-on notamment lire sur une affiche de la firme :

 

Ainsi, le 27 mai, plusieurs étudiants s'étaient rendus dans une boutique Bagelstein de Rennes pour exprimer leur mécontentement après la diffusion de cette publicité. Une altercation s'était déclenchée avec le patron du commerce. Le lendemain, ces 4 étudiants étaient condamnés à de la prison ferme. "Une peine disproportionnée" selon Hugo M., lanceur d'une pétition en ligne pour réclamer leur amnistie. Plus de 4 000 personnes avaient signé cette pétition ce dimanche matin.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA