Actualités Pays-de-la-Loire 

11 mars 2021 à 6h18 par Julie DROIN

Nantes : occupation du théâtre Graslin par les intermittents

Une quarantaine d'intermittents du spectacle occupent le théâtre Graslin à Nantes, comme à Paris, Toulouse ou Strasbourg, pour réclamer la réouverture des lieux culturels.

RCA
Des intermittents ont pris possession du théâtre Graslin à Nantes pour protester contre l'arrêt de l

Le mouvement est parti de Paris. Des professionnels du secteur culturel ont investi le théâtre de l'Odéon, une action qui a fait des émules, à Pau, Toulouse, Strasbourg et maintenant Nantes.

Ces intermittents du spectacle veulent se faire entendre après des mois de silence culturel en raison du contexte sanitaire. Ils réclament la prolongation de l'année blanche pour sauver leurs emplois mais aussi un calendrier de réouverture des lieux culturels.

Un sujet qui n'est, pour le moment, pas abordé par l'exécutif, qui esquisse tout juste  une sortie de crise « peut-être à la mi-avril » mais sans donner de détails sur la culture ou même le secteur de la restauration.

Ce mouvement dans les théâtres pourrait prendre de l'ampleur, car la CGT spectacle a prévenu « tous les lieux culturels en France seront investis d'ici trois jours ».

Pour la ministre de la Culture, une occupation «  inutile et dangereuse »

Cette vague de rébellion n'est pas du goût de leur ministre. Roselyne Bachelot juge inutile l’occupation des théâtres et s'inquiète de l’impact de la mobilisation sur des « lieux patrimoniaux fragiles ».

Roselyne Bachelot qui a dans le même temps réaffirmé le soutien de l'exécutif au monde de la culture. Une réunion devrait avoir lieu ce jeudi, et des annonces seront faites dans la foulée.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA