Actualités Faits divers 

1er avril 2016 à 6h57 par Anthony MARSAIS

Nantes : manif très suivie, après-manif très mouvementé. Retour en photos.

Au moins 12 000 personnes ont défilé ce jeudi à Nantes. Certains casseurs ont voulu en découdre avec les forces de l'ordre. La situation est restée très tendue jusqu'en milieu de soirée.

RCA
Crédit: -

C’était prévisible, et même attendu par certains. La manifestation contre le projet de loi travail s’est déroulée dans un calme relatif, malgré la présence de jeunes prêts à en découdre à l’avant du cortège. Les responsables de la sécurité des syndicats sont parvenus à les contenir jusqu’au CHU. Mais la situation a dégénéré dès la fin du défilé. Plusieurs centaines de jeunes se sont alors rendus en direction de la gare. Le jeu du chat et de la souris a débuté avec les forces de l’ordre, tentant de les repousser, répondant aux jets de projectiles par des jets de lacrymogènes. Du mobilier urbain a été détruit, des pavés arrachés, des vitrines de banques recouvertes de peinture, une vitre de la mairie brisée, des poubelles incendiées…. La tension s’est maintenue jusqu’en soirée, les forces de l’ordre repoussant les derniers casseurs du côté du quartier République.

 

Bilan de la journée : 12 000 manifestants selon la préfecture (dont environ 11 900 qui ont défilé dans le calme), 16 interpellations, et 15 policiers blessés. La Ville de Nantes a annoncé son intention de déposer plainte.

 

Ecoutez le témoignage d’Hélène Defrance, retraitée de l’éducation nationale, et militante Force Ouvrière. Elle est venue manifester pour soutenir les jeunes.

Écouter Hélène Defrance

Propos recueillis par Simon Bouyer.

 

Retrouvez ci-dessous les photos de la manifestation (Crédit : Simon Bouyer).

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA