Actualités Pays-de-la-Loire 

11 juillet 2015 à 9h50 par Valentin Esteve

Nantes : les mesures d'urgence sur les lignes de tramway sont-elles insuffisantes ?

En avril 2013, un garçon de trois ans était mort après avoir été traîné pendant plusieurs minutes par un tram. Le conducteur ne s'en était pas aperçu. Un récent rapport dénonce des mesures d'urgence insuffisantes.

RCA
Crédit: - Un rapport relève des mesures d'urgence insuffisantes sur le réseau SEMITAN

En avril 2013, un enfant était mort après avoir été happé par un tramway à Nantes, à l’arrêt René-cassin. Ce petit garçon de 3 ans était tombé entre le quai et la rame avant d'être accroché par le tram à cause de ses vêtements, et trainé pendant de longues minutes jusqu’à l’arrêt suivant.

 

Les voyageurs à quai, ainsi que les automobilistes avaient tout fait pour prévenir le conducteur de la rame. Mais ce dernier ne s'était rendu compte de rien.

 

Récemment, après plus de deux ans d’enquête de la part du BEA-TT (Bureau d'Enquête sur les Accidents de Transport Terrestre), un rapport a été rendu public et remis à la SEMITAN. Il est consultable librement sur le site du BEA-TT

D'après ce rapport, "l'accident est la conséquence directe d'un déséquilibre de la jeune victime alors qu'elle courait le long de la rame de tramway [...] et que le conducteur de cette rame qui allait redémarrer, avait cessé de surveiller le quai de la station pour porter son attention devant lui"

 

Le rapport fait état ensuite d'une confusion, qui n'a pas permis à la rame de s'arrêter avant le terminus suivant.

Le BEA-TT conseille donc à la SEMITAN d'équiper les stations du réseau en dispositif qui permettrait à n'importe quel usager témoin d'un accident de prévenir efficacement le poste de contrôle centralisé.

Il recommande également un renforcement de la surveillance des voyageurs sur les quais, et une sensibilisation à l'usage du signal d'alarme.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA