Actualités Pays-de-la-Loire 

27 août 2020 à 9h07 par Julie DROIN

Nantes : Greenpeace dénonce l'inaction de la France dans les feux d'Amazonie

Une quinzaine de militants nantais ont dénoncé devant la préfecture l'inaction du président dans la déforestation de l'Amazonie

RCA
Les militants de Greenpeace devant la préfecture
Crédit: Greenpeace

Il y a un an Emmanuel macron déclarait : " nous devons  répondre à l'appel de la forêt qui brûle aujourd'hui en Amazonie, de manière très concrète, nous allons agir".

Une promesse restée lettre morte accuse aujourd'hui Greenpeace alors que les incendies continuent de ravager le poumon vert du monde. 

Les militants nantais ont dénoncé la responsabilité de la France devant la préfecture des Pays de la Loire. L’ONG rappelle les causes de la déforestation : la multiplication des zones d'élevages et de culture de soja, qui alimentent les élevages industriels en France et à travers le monde.

Pour Greenpeace, la France ne peut rester plus longtemps complice de la possible disparition de la forêt amazonienne.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA