Faits divers

Nantes : elle refuse de retirer son voile et envoie tout valser lors de la Journée Citoyenneté

23 novembre 2015 à 19h02 Par Anthony MARSAIS
Crédit photo : -

Une jeune femme a été conduite au commissariat ce lundi matin. Elle aurait refusé de retirer son voile lors de la journée d'appel, avant d'insulter et de gifler policiers et gendarmes.

Une jeune femme de 19 ans s’est présentée le visage voilé ce lundi matin au Cirfa (Centre d’information et de recrutement des forces armées) de Nantes. Elle venait participer à la Journée de Défense et Citoyenneté (JDC). Or, selon la police, « une note prévoit que la tête doit être nue et sans signe de religion ». Cette directive est indiquée au dos de la convocation. La jeune nantaise, inconnue des services de police, a dans un premier temps refusé de retirer son voile (cheveux cachés mais visage apparent). Elle a demandé à lire la note, promettant de le retirer au début du cours. Promesse non tenue finalement… La situation s’est soudainement tendue lorsque la responsable de la session lui a demandé à nouveau de retirer son voile. La jeune fille s’est emparée d’une bouteille de verre, qu’elle a jeté contre un mur. Elle a ensuite saisi la responsable par les épaules en la secouant. Elle a également soulevé un bureau et fait tomber au sol tout ce qui s'y trouvait, avant de tenter de mordre un militaire qui tentait de la maitriser.

 

Lorsque la police est intervenue, la jeune femme a insulté des fonctionnaires, en a giflé un, avant de souhaiter, durant le trajet jusqu’au commissariat, qu’ « une bombe explose à Nantes ».  Elle a été placée en garde à vue. La responsable de la session et les fonctionnaires de police ont déposé plainte.