Actualités Musique - People 

7 septembre 2015 à 9h36 par Anthony MARSAIS

Nantes : des moutons en prison !

A Nantes, le centre de détention mais aussi la maison d'arrêt de Nantes-Carquefou accueillent un troupeau de moutons d'Ouessant depuis 4 mois maintenant. Un concept qui se développe dans l'agglomération.

RCA
Crédit: -

Ils pâturent, tranquillement, sans se soucier du trafic et des conversations qui les entourent… Deux troupeaux de moutons ont élu domicile il y a quatre mois environ au centre de détention de Nantes mais aussi à la maison d’arrêt de Nantes-Carquefou. Des moutons en prison, oui. Mais libres. Ils sont installés sur les pelouses qui longent les bâtiments. Ces moutons d’Ouessant sont chargés de remplacer la tondeuse. L’éco-pâturage, c’est semble-t-il un concept qui se développe  dans les entreprises. La société Ecomouton, lancée en février 2012, a implanté à ce jour 1 400 moutons sur 75 sites en France. Dans la région nantaise, ces moutons pâturent déjà dans les jardins du siège régional de Système U, à l’Ecole de Design, chez Armor, à la Maison Hébel et prochainement chez Pomona à Carquefou.

Sylvain Girard est le fondateur et gérant de la société Ecomouton. Il nous explique les bienfaits des moutons pour les entreprises.

Écouter La 'pause mouton' remplace la pause cigarette

 

Et les moutons ne sont pas laissés à l'abandon...

[son2]

 

Selon Ecomouton, le service est facturé à partir de 240 € par mois pour un site de 2 000 à 3 000 m².

 

 

 

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA