Actualités Région 

16 avril 2015 à 0h00 par La rédaction

Nantes : 8 mois de prison ferme pour sa course-poursuite avec la police

<p>Il avait tenté de semer la police sur le périphérique le 31 mars dernier.</p>

RCA
Crédit: -

NANTES, 15 avril 2015 (PressPepper) - Six mois de prison ferme ont étéprononcés mercredi par le tribunal correctionnel à l'encontre d'un jeune du quartierBellevue, à Saint-Herblain, qui était jugé en comparution immédiate après avoirmené une course-poursuite avec la police le 31 mars dernier, alors qu'ilroulait sans permis de conduire.

Deux mois supplémentaires, relevant d'une peine prononcée avec sursis parle tribunal pour enfants en septembre dernier, ont également été révoqués àl'encontre de D.L., un Congolais de 19 ans - qui a été maintenu en détention.

La peine s'avère supérieure aux réquisitions du parquet, qui avait réclamétrois mois de prison et la révocation de trois autres prononcés avec sursis."C'est une peine importante, car les faits sont particulièrementgraves", a commenté la présidente. "Ils révèlent une totaleinconscience de votre part, qui a mis en péril la vie des autre usagers de laroute."

Le prévenu avait été initialement interpellé dans une rue du quartierBellevue, où il avait pourtant interdiction de paraître suite au contrôlejudiciaire prononcé dans le cadre d'une affaire précédente. Il avait ensuitetenté de semer à vive allure les voitures de police sur le périphérique, endoublant par la droite ou en empruntant la bande d'arrêt d'urgence. "Unpolicier l'avait menacé d'une arme, mais il l'avait contourné et avaitpoursuivi sa route", raconte même la substitut du procureur.

Outre sa "conduite sans permis" et son "refusd'obtempérer", D.L. a aussi été condamné pour "dénonciationcalomnieuse" : il avait donné le nom d'un "ami d'enfance" -africain comme lui - aux policiers qui lui demandaient son identité./GF(PressPepper)

© 2014 PressPepper SARL - Tous droits réservés. Aucune des informationscontenues dans ce serveur ne peut être reproduite ou rediffusée sans leconsentement écrit et préalable de la SARL PressPepper. Tout contrevenants'expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code dela Propriété intellectuelle : jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 150 000euros d'amende.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA