Actualités Pays-de-la-Loire 

17 avril 2016 à 5h36 par Valentin Esteve

Motards en colère : 1 000 participants à Nantes

Environ 1 000 motards ont répondu présent à l'appel de la Fédération des Motards en Colère de Loire-Atlantique, samedi à Nantes.

RCA
Crédit: Crédit : www.ffmc44.org -

Des manifestations étaient organisées dans toute la France samedi, avant une autre mobilisation dans la capitale ce dimanche. La Fédération Française des Motards en Colère appelait à se rassembler afin de dire Non au contrôle technique obligatoire à la revente d'un deux-roues motorisé d'occasion. C'est une mesure voulue par le gouvernement, pour des raisons de sécurité.

 

 

"UN CONTRÔLE TECHNIQUE SANS INTÉRÊT"

Mais selon le collectif d'usagers, par la voix de son coordinateur départemental Denis Chaimbault, c'est "sans intérêt". En effet, "les statistiques de ces quinze dernières années montrent que la mortalité des motards a chuté de 38% en France (sans contrôle technique) tandis que la baisse n’est que de 31% en Allemagne alors que ce pays impose un contrôle technique périodique". La fédération dénonce également un coût supplémentaire pour les usagers. Enfin la mesure ne représente pas une protection réelle pour le consommateur, la majorité des "vices cachés" étant du domaine mécanique, et donc "impossible à voir lors d'un simple contrôle technique".

 

 

"DES FAÇADES DÉCORÉES"

Les 1 000 motards s'étaient donné rendez-vous samedi au niveau du parking du Maillé Brezé, quai de la Fosse à Nantes à 14h. Un cortège a ensuite parcouru les rues de la ville, pour "redécorer les façades des centres techniques", au moyen notamment de banderoles. Des radars ont également été neutralisés. La manifestation est arrivée vers 18h devant la préfecture.

 

Ce dimanche matin, plus de 37 000 personnes ont par ailleurs signé une pétition.

Retrouvez toute l'actu de la région et recevez les alertes infos de la rédaction
en téléchargeant l'application mobile RCA